Votre JavaScript est désactivé.

Merci de l'activer pour utiliser Pharmaid.

Suivez ce lien pour activer JavaScript ou contactez-nous.

Attention, votre navigateur ne permet pas de profiter de Pharmaid à 100%

Pour remédier à ce problème, nous vous proposons de télécharger un des navigateurs suivants

Bénéfices de l'huile de krill

Riche en oméga-3 à longue chaîne, l’huile de krill suscite un intérêt croissant en raison de ses vertus potentielles sur la santé. Elle a des propriétés anti-infl ammatoires qui peuvent être mises à profit, entre autres, dans les problèmes articulaires.

24/10/2017 5:05pm

Commençons par une plongée en eau profonde, à la recherche d’Euphausia superba ou krill antarctique. Nous le trouverons dans les eaux froides de l’océan Austral. Il n’y vit pas seul puisque les essaims qu’il constitue avec ses semblables rassemblent pas moins de 10.000 à 30.000 individus par mètre cube! Les krills antarctiques se nourrissent de phytoplancton et jouent un rôle majeur dans l’écosystème: ils font notamment partie du régime alimentaire des baleines et des phoques. Si les scientifiques s’intéressent au krill antarctique, c’est notamment en raison de sa richesse en oméga-3: le rapport entre les acides gras oméga-3 et oméga-6 dans notre
alimentation pourrait en effet jouer un rôle déterminant sur l’activité inflammatoire. Un rapport oméga-3/oméga-6 élevé pourrait freiner l’inflammation (1). Le krill antarctique contient également de l’astaxanthine, pigment doté lui aussi de propriétés anti-inflammatoires et ayant un pouvoir antioxydant, ainsi que des phospholipides. 

Krill contre placebo
Des chercheurs ont évalué l’effet de l’huile krill chez des malades qui souffraient d’arthrite et d’inflammation chronique (1). Ils l’ont comparée avec un placebo. L’étude a déterminé l’impact de l’huile de krill, d’une part sur les symptômes, d’autre part sur la «CRP» ou «protéine C réactive». Cette «CRP» est une molécule circulant dans le sang et qui reflète le degré d’inflammation dans notre organisme. 

Moins d’inflammation dans le sang 
Les effets de l’huile de krill se sont manifestés rapidement puisqu’après 7 jours déjà, la concentration de la CRP dans le sang avait diminué de 19% dans le groupe des patients recevant l’huile de krill alors qu’elle avait augmenté de 16% dans le groupe recevant un placebo. La diminution de la CRP obtenue grâce à l’huile de krill s’est encore accentuée ensuite puisqu’elle était de 30% après 14 jours de traitement. Cette diminution de la CRP s’est maintenue dans le temps: elle était toujours de 31% après 30 jours. Dans le groupe placebo, l’augmentation de la CRP a été de 32% après 14 jours et de 25% après 30 jours.

Des articulations moins douloureuses et plus fonctionnelles
Outre cet effet favorable sur la CRP, marqueur de l’inflammation dans le sang, l’huile de krill a rapidement amélioré tous les symptômes de l’inflammation dans les articulations: diminution de 29% de la douleur, diminution de 20% de la raideur et amélioration de 23% du fonctionnement des articulations, ce après 7 jours de traitement. En conclusion, l’étude montre que l’huile de krill diminue rapidement l’inflammation dans le sang et dans les articulations. La piste est peut-être à creuser dès lors que les anti-inflammatoires, souvent considérés comme une référence dans le traitement des douleurs articulaires inflammatoires chroniques, ne sont pas toujours dénués d’effets indésirables.



Source: Pharma-Sphère
Référence
1. Deutsch L, Journal of the American College of Nutrition 2007;26:39-48